Ivoire, le premier regroupement de maisons de ventes aux enchères en France

LE GROUPE IVOIRE

Présent dans 13 villes de l’hexagone, IVOIRE est le regroupement de maisons de ventes aux enchères le plus important en France et le seul à se positionner comme une entité puissante en région depuis 20 ans.

Arts du Pays Basque

Jeudi 04 Juillet 2024
Ce grand rendez-vous annuel considéré comme la plus belle vente aux enchères d’art basque rassemble environ 200 tableaux et sculptures, pour un évènement artistique et festif dans un lieu inattendu.

La maison de ventes a choisi d’organiser l’exposition d’une sélection d’œuvres à Bilbao le 12 juillet avant d’investir pendant deux jours la Tour de Bordagain à Ciboure. Ciboure, qui fait face à Saint Jean de Luz, est la ville où vivait la grande majorité des peintres au début et au milieu du XXe siècle et a été la terre d’accueil des artistes de passage. La vente aux enchères rassemble à la fois des œuvres d’artistes basques espagnols dont une toile importante d’Aurelio Arteta (1879-1940), considéré comme le peintre le plus important pour l’Art Basque du sud, et des artistes du Pays-Basque nord, tels que l’incontournable Ramiro Arrue (1892-1971), dont pas moins de 5 tableaux sont proposés aux enchères.



Bilbao est la capitale de la province basque de Biscaye d’où viennent les artistes ayant peint les œuvres du volet basque-espagnol de la vente. C’est aussi la première fois qu’une maison de ventes française y organise une exposition. La partie biscayenne est principalement représentée par les peintres tels qu’Aurelio Arteta, José Maria Ucelay, Juan de Aranoa et Valentin de Zubiaurre dont IVOIRE BAYONNE présentera 3 œuvres. Parmi elles « Le pain béni, deux femmes près d’un autel marial » est une œuvre de qualité muséale estimée 20 000 à 30 000 euros.




Aurelio Arteta, est l'un des plus importants peintres de l'école basque et fut aussi le premier directeur du Musée d'art moderne de Bilbao, créé en 1924 pour gérer de manière autonome les oeuvres d'art récentes du Musée des Beaux-Arts. La peinture de 1913/1915 présentée par IVOIRE BAYONNE possède une excellente provenance. Ayant fait partie de l’ancienne collection de Martín García-Urtiaga, cette œuvre a vraisemblablement été acquise à ou par l’entremise de son gendre, Placido Arango Arias, autre grand mécène et célèbre collectionneur.



Le chapitre consacré aux artistes du Pays-Basque nord rassemble toutes les stars de la spécialité avec de nombreuses œuvres de Ramiro Arrue, Benjamin Floutier, de belles choses de François-Maurice Roganeau, de Georges Masson, René Choquet, ou Henri Achille Zo avec une mention spéciale pour le grand tableau de Pedro Ribera « Un dimanche d’été à Ascain » 1927, estimé entre 15 000 et 20 000 euros qui fera la couverture du catalogue.