Ivoire, le premier regroupement de maisons de ventes aux enchères en France

LE GROUPE IVOIRE

Le Premier regroupement
de maisons de ventes aux enchères
en France

Un château en Bretagne, souvenirs de la famille Corvisart

Jeudi 08 Février 2024
Deux vacations seront nécessaires pour disperser les 640 lots des souvenirs de la famille Corvisart provenant de leur château en Bretagne.


Jean-Nicolas Corvisart fut le célèbre médecin personnel de Napoléon 1er. Mort en 1821 sans enfant, c’est son petit neveu, Lucien Corvisart qui perpétue la tradition : il est le médecin de Napoléon III, attaché à l’empereur et à la famille impériale. Son fils, Charles Corvisart choisi d’être un général de la Première Guerre Mondiale. Ce sont donc les souvenirs de cette grande famille de médecins et de militaires que l’on retrouve dans cette vente organisée par IVOIRE NANTES (Couton, Jamault, Hirn).
La première vente du 20 février est consacrée aux bijoux, documents, décorations et argenterie et la seconde le 21 février propose du mobilier et des objets d’art.


C’est en souvenir de son aïeul Jean-Nicolas Corvisart (1755-1821), médecin de Napoléon 1er que la famille Corvisart a sans doute commandé ce buste en marbre de l’empereur lauré exécuté en 1828 par le sculpteur Carlo Marochetti qui sera proposé avec une estimation de 10.000/15.000€. Pas encore au faîte de sa gloire, cet artiste d’origine italienne, que Chopin n’hésite pas à désigner comme un des meilleurs sculpteurs de Paris en 1845, a réalisé à la fin des années 1820 une petite série de bustes en Hermès de l’Empereur que l’on retrouve dans des collections de fidèles bonapartistes. Le jeune sculpteur qui deviendra le chef de file de la sculpture romantique, s’est tout d’abord formé auprès de François-Joseph Bosio. Il semble s’être à la fois inspiré du buste de Napoléon 1er réalisé par son maitre-notamment pour la découpe- (François- Joseph Bosio, buste en Hermès, vers 1810, 55x 34 cm, Versailles Château de Versailles et de Trianon, n°inv. MV1519) et à la fois du portrait de l’Empereur lauré d’Antoine-Denis Chaudet (D’après Antoine-Denis Chaudet, marbre, Dim. 50 x 27 cm, Paris, musée du Louvre, n°inv. RF2402).


Parmi les lots historiques importants figure ce remarquable ensemble qui sera présenté en entier sans le diviser. Préservé par la famille depuis plus d’un siècle il présente le parcours considérable effectué par Charles Corvisart, petit-neveu de Jean-Nicolas Corvisart et compagnon de jeux du prince impérial, fils de Napoléon III. Ces treize albums rassemblent 8500 photographies depuis son entrée à Saint-Cyr en 1877 jusqu’à son engagement victorieux pendant la guerre de 14-18 où il sera promu au grade de général de division. Grand officier de la Légion d’honneur il est également chevalier commandeur de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (Royaume-Uni). Cet ensemble comprend un album familial montrant la famille Corvisart et son entourage dans les années 1885, un album concernant l’Indochine, le Laos et le Cambodge dans les années 1880-1900, 3 albums retraçant son voyage en Asie dans les années 1900-1908, 6 albums rassemblent des photos de reportage de guerre de la Campagne de Mandchourie en 1904-1905. Plus de 1500 photographies relatent la Grande Guerre de 1914 à 1918 et un album rassemble des photographies prises à Londres en 1918 alors que le général baron Corvisart prend sa fonction d’attaché militaire à l’ambassade de France à Londres et chef de la mission française au Royaume -Uni.



La collection Corvisart comprend également des très beaux bijoux qui seront dispersés en début de vente le 20 février dont cette broche Art Déco avec diamants et émeraudes et ce collier XIXe siècle avec 25 diamants en chute, vendu dans son écrin d’origine.