Ivoire, le premier regroupement de maisons de ventes aux enchères en France

LE GROUPE IVOIRE

Le Premier regroupement
de maisons de ventes aux enchères
en France

10 questions à … Aurore Illy, IVOIRE Nîmes

Mardi 16 Janvier 2024


Depuis combien de temps êtes-vous commissaire-priseur ?

11 ans déjà !

Pourquoi avez-vous choisi cette profession ?

J’aime me lever le matin en me disant que ma journée ne sera pas identique à celle de la veille, que je vais découvrir de nouveaux objets, échanger, être éclairée par mes experts sur des objets qui me questionnent, apprendre sans cesse chaque jour.
« Plus qu’hier, moins que demain ». On retrouve souvent cette expression gravée sur des médailles d’amour et je trouve qu’elle s’applique très bien à notre profession qui est guidée par la passion.
Et puis régulièrement, j’agis un peu à la manière de Sherlock Holmes, ce que j’apprécie particulièrement : je découvre un intérieur, certains objets m’interpellent, je recherche des indices, j’interroge mes clients et j’effectue les recherches nécessaires pour trouver la bonne attribution et valoriser au mieux les objets que l’on me confie. C’est tout un cheminement dont la vente aux enchères n’est que l’apothéose finalement.

Votre plus beau souvenir de vente ?

Une magnifique broche Art nouveau en or et platine à motifs de chardons adjugée 54.000€ lors de la première vente à laquelle j’ai participé à Nîmes. Je l’ai vue comme de bon augure : non seulement l’époque Art nouveau est ma période préférée mais le chardon a une symbolique particulière pour moi puisqu’il est l’emblème de ma Lorraine natale. J’espère que la liste des plus beaux souvenirs de vente s’agrandira chaque année à Nîmes qui est ma ville de cœur désormais.

Votre pire souvenir de vente ?

Une vente de tableaux contemporains avec seulement 4 personnes en salle, très peu de lots adjugés alors que j’avais passé presque une semaine à accrocher 300 tableaux… tout ce travail si peu récompensé !

Votre plus belle découverte ?

Mon premier tableau de Bernard Buffet découvert lors d’une expertise en vue de vendre le contenu d’un appartement.
Son propriétaire initial avait un goût sûr dont il avait assuré la transmission à ses enfants.
Il a fait l’objet d’une bataille d’enchères dépassant mes espérances car il s’agissait d’un thème peu fréquent chez ce peintre, donc moins connu du grand public.

Votre période préférée dans l’art ?

1870 – 1930 : les intérieurs haussmanniens, les scènes orientalistes, l’Art nouveau dans ses expressions les plus diverses selon les pays dans lequel il s’est développé, la pureté des motifs et la richesse des matériaux de l’Art déco…

Votre objet ou œuvre d’art préféré ?

« La femme libellule » de René Lalique. J’aime beaucoup la qualité de son travail et le symbolisme de sa production.
J’aimerais tellement que l’un de ses bijoux Art nouveau devienne « ma plus belle découverte ».
Qui sait, peut-être un jour …



Votre conseil de pro, pour un nouvel enchérisseur ?

Se faire plaisir, se laisser guider par son goût personnel, oser combiner l’art ancien et le contemporain et ne pas suivre le diktat des modes ; la mode n’est qu’un éternel recommencement selon les époques que nous traversons : chaque génération suit une mode, généralement la suivante la rejette et la troisième génération cherche à la retrouver… Si vous développez votre propre goût, votre intérieur aura une âme particulière et il sera indémodable.

Et pour un futur vendeur ?

Me faire confiance.
Je travaille sans cesse pour valoriser au mieux les objets de mes clients, leur assurer une bonne visibilité afin qu’ils remportent la meilleure adjudication possible.
Je vois le marché de l’art évoluer, les cotes fluctuer, je peux conseiller sur l’opportunité de vendre ses objets.
Et puis surtout je souhaite que ce vendeur vienne à ma rencontre lors des expertises que j’organise à l’Hôtel des ventes de Nîmes. C’est quand même mieux d’avoir une expertise en vrai plutôt que d’espérer avoir, peut-être, un objet intéressant en regardant son poste de télévision ou en faisant une recherche sur internet.
Alors que mon futur vendeur n’hésite pas à franchir la porte de l’hôtel des ventes, il y sera bien accueilli !

Que vous apporte le groupe IVOIRE ?

Une visibilité nationale, des échanges très enrichissants entre ses membres qui sont confrontés à des problématiques parfois inattendues, une synergie…