LE GROUPE IVOIRE

Le Premier regroupement
de maisons de ventes aux enchères
en France

Le dessin, un marché qui a bonne mine

Lundi 05 Juillet 2021
Dessin original, gravure, estampe, reproduction ? Beaucoup de clients viennent nous consulter pour connaitre la valeur de leurs œuvres sur papier car elles sont souvent difficiles à expertiser. Avec l’aide des meilleurs experts en dessins anciens et modernes, les commissaires-priseurs du Groupe Ivoire ont permis à de nombreux propriétaires d’authentifier et de valoriser leurs dessins au-delà de toutes leurs espérances. Certains ont même fait l’objet de préemptions de grands musées comme le Louvre. En voici quelques exemples :

Le 13 juin 2017, un dessin Portrait de jeune fille de Sir Peter LELY (1618-1680), pulvérisait son estimation de 15.000€ et était adjugé 520.800€, sous le marteau de Maître Bertrand Couton (IVOIRE NANTES). Cet émouvant dessin était vivement disputé en raison notamment de son illustre provenance : il avait figuré dans de nombreuses grandes collections anglaises, encadré à Pittsburgh en Pennsylvanie (comme l’attestait une étiquette au dos), acquis à Londres par une Française qui l’avait rapporté en Dordogne, puis était resté dans la famille par descendance.

Sir Peter Lely (1618-1680)<br />
Portrait de jeune fille<br />
Pierre noire et craie blanche, rehauts de sanguine et de pastel rose<br />
29,5 x 20 cm, monogrammé PL à gauche
Sir Peter Lely (1618-1680)
Portrait de jeune fille
Pierre noire et craie blanche, rehauts de sanguine et de pastel rose
29,5 x 20 cm, monogrammé PL à gauche


En 2019, c’est Jérôme de Colonges (IVOIRE TOULOUSE) qui découvre dans une famille du Sudouest un ensemble de 28 dessins et carnet de croquis immortalisant les campagnes napoléoniennes de 1806-1807. Ces dessins et croquis, réalisés dans le cadre des missions confiées à Vivant Denon par l’Empereur, étaient pour la plupart de la main de Benjamin Zix. Expertisés par le Cabinet de Bayser, Ils seront tous préemptés par le Musée du Louvre pour la somme de 208.400€ le 23 septembre 2019.

Benjamin ZIX (1772-1811)<br />
Enlèvement des sculptures du musée Cassel, avec au centre Dominique-Vivant Denon<br />
Plume et encre noire, lavis brun, 19,2 x 30,2 cm
Benjamin ZIX (1772-1811)
Enlèvement des sculptures du musée Cassel, avec au centre Dominique-Vivant Denon
Plume et encre noire, lavis brun, 19,2 x 30,2 cm


Les propriétaires croyaient que ce dessin était une reproduction. C’est lors des dernières Journées Nationales de l’Expertise organisées par le groupe IVOIRE qu’ils l’amènent à Jean Paul RenoudGrappin d’IVOIRE BESANCON. Celui-ci va entamer des recherches avec l’expert de l’artiste et découvrir que c’est un dessin que Rodin a réalisé pour le pavillon de l’Alma, fameux lieu d’exposition ouvert par Rodin pour l’Exposition Universelle de 1900. Résultat il a été vendu 115.900€ chez IVOIRE BESANÇON le 13 octobre 2019, l’un des prix les plus importants au monde pour un dessin de l’artiste (source Artnet).

Auguste Rodin (1840-1917)<br />
Femme debout nue de profil vers 1898-1900<br />
Graphite et aquarelle sur papier 50,4 x 33,2 cm
Auguste Rodin (1840-1917)
Femme debout nue de profil vers 1898-1900
Graphite et aquarelle sur papier 50,4 x 33,2 cm


Le 10 décembre 2020, c’est au tour du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme de préempter et d’acheter 57 des 61 dessins d’audience réalisés par Maurice Feuillet et illustrant le procès de Zola (Paris du 7 au 23 février 1898) et celui de Dreyfus (Rennes, Août 1899), un ensemble découvert par IVOIRE TOULOUSE dans la famille de l’artiste.

Maurice FEUILLET (1873-1968)<br />
Alfred Dreyfus au procès, le 12 août 1899<br />
Pierre noire avec rehauts de gouache blanche<br />
Signé, daté et situé en bas à droite 35,2 x 22,8 cm
Maurice FEUILLET (1873-1968)
Alfred Dreyfus au procès, le 12 août 1899
Pierre noire avec rehauts de gouache blanche
Signé, daté et situé en bas à droite 35,2 x 22,8 cm


Il y a un an, on présente à Jennifer Primpied-Rolland d’IVOIRE MANOSQUE une œuvre sur papier qui avait été roulée au-dessus d’une armoire où elle avait dormi pendant des années. Après une véritable enquête menée avec l’experte Agnès Sevestre-Barbé pendant plusieurs mois, on découvre que c’est un dessin historique d’Henri Matisse de 1938, qui avait été perdu depuis son exposition dans la grande rétrospective consacrée à l’artiste au Philadelphia Museum of Art au printemps 1948. Cette œuvre vient d’être vendue 266.200€ le 26 juin 2021.

Henri MATISSE<br />
60. Portrait d’Hélène Mercier, née Princesse Galitzine, assise, 1938<br />
Dessin au fusain et à l’estompe, signé et daté 22/10/38 en bas à gauche, porte au dos des<br />
indications PH Vaux 2425 et 3116 – D19 au dos.<br />
65,5 x 50,5 cm<br />
(Nettoyé, drain
Henri MATISSE
60. Portrait d’Hélène Mercier, née Princesse Galitzine, assise, 1938
Dessin au fusain et à l’estompe, signé et daté 22/10/38 en bas à gauche, porte au dos des
indications PH Vaux 2425 et 3116 – D19 au dos.
65,5 x 50,5 cm
(Nettoyé, drainage et absorption des auréoles).


Vous aussi ne passez pas à côté d’une œuvre majeure, demandez une expertise gratuite à votre commissaire-priseur IVOIRE à retrouver sur www.ivoire-france.com et dans 12 villes en France : Aix-en-Provence, Angers, Besançon, Chartres, Manosque, Nantes, Nîmes, Reims, Saint - Etienne, Saumur, Toulouse, Troyes.