Xavier de La Perraudière
Florian d’Oysonville

Commissaires-priseurs associés

Précédent

1 million d'euros pour le trésor de Plozevet : la ruée vers l'or chez IVOIRE ANGERS/DELOYS

Mercredi 29 Septembre 2021 à 14h

La ruée vers l’or du trésor de Plozevet chez IVOIRE ANGERS/DELOYS : 1 million d ‘euros pour les 235 pièces d’or Louis XIII et Louis XIV découvertes lors de la restauration d’un manoir au cœur du pays Bigouden




Résultats de la vente aux enchères du 29 septembre 2021


C’est une histoire qui aura fait rêver jusqu’au bout : non seulement la découverte de 239 pièces d’or retrouvées en 2019 lors de la restauration d’une maison acquise en 2012 à Plozevet au cœur du pays Bigouden était extraordinaire. Mais aujourd’hui la vente de ce trésor a dépassé toutes les attentes.
Estimées en totalité 250.000/300.000€, les 235 pièces (4 ont été gardées en souvenir par les découvreurs) étaient vendues une par une par la maison de vente IVOIRE ANGERS/DELOYS pour 1 million d’euros (830.000€ hors frais). Dix-neuf pièces étaient préemptées par la Monnaie de Paris.
« C’est une journée magnifique, les enchères se sont envolées du début à la fin » commentait François Mion le propriétaire de la maison, visiblement très ému, qui assistait à la vente.
« Les enchères fusaient de partout, en salle, sur Internet et au téléphone » commentait Florian d’Oysonville qui a tenu le marteau pendant 5 heures pour départager les nombreux enchérisseurs. Le fruit de la vente sera partagé en deux, moitié pour les trois artisans, dont l’un est Compagnon du Devoir, moitié pour les propriétaires.

Florian d’Oysonville (IVOIRE ANGERS/DELOYS) – Le trésor de Plozevet - ©IVOIRE ANGERS/DELOYS
Florian d’Oysonville (IVOIRE ANGERS/DELOYS) – Le trésor de Plozevet - ©IVOIRE ANGERS/DELOYS


Les pièces avaient été émises sous le règne de Louis XIII et Louis XIV et frappées dans des ateliers de toute la France. La plus ancienne datait de 1638, la plus récente de 1692. Chaque monnaie dépassait largement les estimations à l’instar de ce Louis d’or à la Croix des Templiers estimé 7.000/8.000€ qui était vendu 56.120€ (46.000 hors frais). Le même prix était obtenu par le double Louis d’or à la mèche longue 1646 de Louis XIV frappé par l’Atelier de Dijon, estimé 15.000€.
Un Double Louis à l'écu 1690 frappé à Paris, estimé 2.500€ partait à 18.300€ (15.000€ hors frais) tandis qu’un Double Louis à l'écu 1690 S couronné Troyes, estimé 2.700€, se disputait jusqu’à 24.400€ (20.000€ hors frais).

Lot N° 233 : LOUIS XIV : Double Louis d'or à la mèche longue - 1646 P (Dijon) - Estimation 15.000€
Lot N° 233 : LOUIS XIV : Double Louis d'or à la mèche longue - 1646 P (Dijon) - Estimation 15.000€


Lot N° 23 : LOUIS XIII - Louis d'or à la croix des Templiers 1640 A (Paris) - Estimation 7.000/8.000€
Lot N° 23 : LOUIS XIII - Louis d'or à la croix des Templiers 1640 A (Paris) - Estimation 7.000/8.000€