SVV Galerie de Chartres

Elsa GODY-BAUBAU
Jean-Pierre LELIEVRE
Pascal MAICHE
Alain PARIS
Caroline RIVIERE

Commissaires-Priseurs

50.400€ pour une Vincent Black Shadow de 1950

Samedi 18 Septembre 2021

Résultats de la vente du samedi 18 septembre 2021


La maison de vente IVOIRE CHARTRES développe les ventes de motos de collection depuis 3 ans en instaurant un rendez-vous régulier en septembre. La Vincent Black Shadow de 1950, véritable objet d’art, et Saint Graal des collectionneurs de motos, partait au-dessus de son estimation à 50.400€, acquise par un collectionneur présent dans la salle contre plusieurs enchérisseurs au téléphone. Les excellents prix obtenus dans cette vacation montrent un réel succès pour les marques françaises telles que René Gillet dont un modèle de 1926 partait à 22.560€, également pour les japonaises des années 80 à l’instar de la Honda 250 RS 1990 vendue pour 15.000€. La surprise venait d’une Honda Monkey, une petite moto développée par Honda dont le nom provient du fait que l’allure du conducteur faisait penser à celle d’un singe ! Celle présentée à la vente datant de 1969 doublait son estimation pour atteindre 5.160€

« Depuis 3 ans que nous développons cette spécialité chez IVOIRE CHARTRES, les collectionneurs nous font confiance. On commence à vraiment compter dans le paysage de la moto de collection » explique Elsa Gody-Baubau qui s’est passionnée pour cette spécialité depuis la vente de la collection Jean Haricot en septembre 2019.

Vincent 1000 Black Shadow
Vincent 1000 Black Shadow


Des lignes avant-gardistes, des performances exceptionnelles pour son époque, avec quelques 1700 exemplaires produits, la Vincent 1000 Black Shadow représente bien souvent le Saint Graal pour les collectionneurs de moto. Elle est “la” machine anglaise par excellence, la première moto de série à flirter avec les 200 km/h, une partie cycle étonnamment moderne équipée d’un bicylindre en V, à la peinture noire émaillée, aussi beau qu’efficace, et différentiable entre mille.

René Gillet 750 G 1926
René Gillet 750 G 1926


Fruit du travail d'un formidable autodidacte nommé René Gillet, qui fabriquera sa première motocyclette en 1895 à l'âge de 16 ans, la doyenne des marques françaises présentera son premier bicylindre en V de 500cc, le type E, en 1905, un moteur qu'elle ne cessera de faire évoluer durant 50 années consécutives. A partir de 1922 l'usine fabrique également des motos pour l'administration et les armées, la type G est un exemple de robustesse à la capacité d'être attelée.
D'une cylindrée de 750 cm3 cet exemplaire parfaitement restauré et fiabilisé représente le haut de gamme de la moto française des années folles. Une superbe pièce fonctionnelle du patrimoine industriel et motorisé français.

Honda 250 RS 1990
Honda 250 RS 1990


Honda Monkey de 1969
Honda Monkey de 1969