SVV Galerie de Chartres

Elsa GODY-BAUBAU
Jean-Pierre LELIEVRE
Pascal MAICHE
Alain PARIS
Caroline RIVIERE

Commissaires-Priseurs

« Autour du garage »

Samedi 18 Septembre 2021

Vente aux enchères samedi 18 septembre 2021 à 14h


Expositions publiques - vendredi 17 septembre de 14h à 17h et samedi 18 septembre de 10h à 12h
Galerie de Chartres - 7, rue Collin d’Harleville 28000 CHARTRES -


Pour la troisième année consécutive, IVOIRE CHARTRES donne rendez-vous aux collectionneurs de motos. C’est le "V-twin" qui est à l'honneur cette année avec une sélection des plus beaux et rares modèles de la première partie du XXe siècle. Au catalogue on retrouve notamment une Indian Big Chief 1927 attelée, une René Gillet type G 1926, des Harley-Davidson 1200 Knucklehead, Panhead et une 750 WR, véritable machine de course américaine aussi rare que performante, sans oublier l'emblématique Vincent 1000 Black Shadow fleuron de la conception motocycliste anglaise d'aprèsguerre, et première moto de série à flirter avec les 200 km/h.

« Des motos telles que celles-ci sont rares aux enchères et sont de véritables objets de collection. La vente présentera aussi des petites machines populaires telles qu’une 175 Peugeot, 125 Motobécane, 125 MZ ou encore Yamaha TY... restaurées ou à restaurer pour un budget inférieur à 1000€ » explique Julien Galoin, le consultant de ce rendez-vous annuel d’IVOIRE CHARTRES.



Vincent 1000 Black Shadow, le Saint Graal des collectionneurs de moto


Vincent 1000 Black Shadow - Estimation 45.000/60.000€
Vincent 1000 Black Shadow - Estimation 45.000/60.000€


Des lignes avant-gardistes, des performances exceptionnelles pour son époque, avec quelques 1700 exemplaires produits, la Vincent 1000 Black Shadow représente bien souvent le Saint Graal pour les collectionneurs de moto. Elle est “la” machine anglaise par excellence, la première moto de série à flirter avec les 200 km/h, une partie cycle étonnamment moderne équipée d’un bicylindre en V, à la peinture noire émaillée, aussi beau qu’efficace, et différentiable entre mille. L’exemplaire présenté a été restauré et fiabilisé par le spécialiste français de la marque. Une rare occasion de s’offrir une machine d’exception.

Indian Big Chief de 1927, la moto haut de gamme des années 20


Indian Big Chief 1927 – Estimation 40.000/45.000€
Indian Big Chief 1927 – Estimation 40.000/45.000€


Indian Motorcycle, pionnier de la moto aux Etats-Unis, sortira son premier modèle en 1901 pour devenir 15 ans plus tard un des plus grands constructeurs de motos au monde. Eternel rival d'HarleyDavidson, lancé dans une course à la puissance et à la iabilité, sur les circuits comme sur les routes, la marque de Springfield sortira de ses usines des modèles qui marqueront à jamais l'histoire de la mobilité. A l'image de la fabuleuse "Big Chief" au réservoir entretubes de 1927, équipée d'un bicylindre en V nickelé de 1200 cm3, cylindrée assez exceptionnelle pour l'époque "Bigger is better". Le plus souvent attelée à un side-car Princess elle permettait des voyages longue distance à plus de 100 km/heure dans l'immensité des états américains et pouvait également équiper les forces de l'ordre (Cf Police de New-York, version blindée, source François-Marie Dumas). Cet exemplaire parfaitement restauré et fonctionnel est un modèle rare, digne représentant de la moto haut de gamme des années 20. L'acteur et pilote Steve Mc Queen possédait un exemplaire similaire dans sa collection.

René Gillet 750 G 1926, une pièce du patrimoine industriel français


René Gillet 750 G 1926 – Estimation 12.000/15.000€
René Gillet 750 G 1926 – Estimation 12.000/15.000€


Fruit du travail d'un formidable autodidacte nommé René Gillet, qui fabriquera sa première motocyclette en 1895 à l'âge de 16 ans, la doyenne des marques françaises présentera son premier bicylindre en V de 500cc, le type E, en 1905, un moteur qu'elle ne cessera de faire évoluer durant 50 années consécutives. A partir de 1922 l'usine fabrique également des motos pour l'administration et les armées, la type G est un exemple de robustesse à la capacité d'être attelée. D'une cylindrée de 750 cm3 cet exemplaire parfaitement restauré et fiabilisé représente le haut de gamme de la moto française des années folles. Une superbe pièce fonctionnelle du patrimoine industriel et motorisé français.

Harley-Davidson 750 WR 1946 - Estimation 30.000/45.000€
Harley-Davidson 750 WR 1946 - Estimation 30.000/45.000€


Harley-Davidson FL Knucklehead 1947 -Estimation 40.000/45.000€
Harley-Davidson FL Knucklehead 1947 -Estimation 40.000/45.000€


Terrot 500 RGST 1956 – Estimation 4.500/6.000€
Terrot 500 RGST 1956 – Estimation 4.500/6.000€


Matchless G80 CS 1964 – Estimation 9.000/10.000€
Matchless G80 CS 1964 – Estimation 9.000/10.000€




Honda 250 RS 1990 – Estimation 12.500/15.000€
Honda 250 RS 1990 – Estimation 12.500/15.000€


Yamaha 350 R3 1969 – Estimation 6000/7000€
Yamaha 350 R3 1969 – Estimation 6000/7000€


Vespa 50 V5A à pédales 1979 – Estimation 1500/2500€
Vespa 50 V5A à pédales 1979 – Estimation 1500/2500€


Articles de presse :

https://actu.fr/centre-val-de-loire/chartres_28085/des-motos-de-legende-en-vente-a-chartres-de-quoi-s-offrir-un-reve_44509702.html