Xavier de La Perraudière
Florian d’Oysonville

Commissaires-priseurs associés

Découverte d’une importante collection d’instruments à cordes et d’archets

Mercredi 13 Juin 2018
C’est lors d’un inventaire que Xavier de la Perraudière, commissaire-priseur d’Ivoire Angers, découvre dans le sous-sol de la maison, 3 coffres remplis d’instruments à cordes et d’archets. Au total, ce sont près de 100 lots qui constituent la collection de Kléber Dhainaut (1916-1982), musicien belge installé en Anjou, et dont la discrétion fait de cette vente une passionnante découverte. Deux violoncelles de la collection ont été légués à la Ville d’Angers.

Parmi les instruments présentés, figurent un important violoncelle de Paul Bailly, fait à Mirecourt, au millésime de 1867, estimé 15.000/20.000€, un rare alto Guiseppe Marconcini fait à Ferrare au millésime de 1812, estimé 10.000/12.000€, ou encore un violoncelle de Jean-Nicolas Leclerc, fait à Paris au millésime de 1777, estimé 12.000/15.000€.

On pourra également acquérir des archets, au nombre de 36 dans la collection, dont les estimations vont de 50€ à 6.000/8.000€ pour un archet de violoncelle de Joseph-Arthur Vigneron (père).

Dans cette vente prestigieuse, comprenant des bijoux, de l’argenterie, du mobilier, des objets d’art et des tableaux, on a remarqué une très belle croix en or jaune ornée de 7 émeraudes rectangulaires, estimée 7.000/10.000€



Un dessin de Simon Vouet « les armes du chancelier Séguier », une étude pour les putti portant les armes du chancelier Séguier telles qu’elles ont été gravées par Dorigny dans l’Adoration des mages de la voute de la chapelle de son hôtel particulier à Paris (estimation 8.000/10.000€).



A signaler également deux très belles oeuvres de Marcelle Ackein (1882-1952), dont « Marins sur la plage », une huile sur toile de 65x92cm estimée 10.000/12.000€.



Rappelons qu’une grande toile de cette artiste figurait dans la collection Félix Marcilhac et fut vendue 151.500€ (frais compris) chez Sotheby’s le 11/03/2014. Enfin la surprise pourrait également venir du miroir de Line Vautrin, réalisé vers 1958, estimé 20.000/30.000€.





Communiqué de presse – 7 juin 2018

Contact-presse : Sylvie ROBAGLIA +33 (0)6 72 59 57 34 sylvie@art-et-communication.fr
Expert instruments à cordes : Cabinet Vatelot Rampal – 01 45 22 17 25 – lutherie@vatelot-rampal.com