EN VENTE LE SAMEDI 10 MARS et parue dans les médias: Paul Jouve (1878-1973), technique mixte, crayon, encre et H/C – 52,5 x 70 cm

"Lionne et ses lionceaux" - technique mixte, crayon, encre et H/C - SBD - 52,5 x 70 cm

« Lionne et ses lionceaux » – technique mixte, crayon, encre et H/C – SBD – 52,5 x 70 cm

 

http://www.interencheres.com/actualites/domaines/meubles-et-objets-dart/a-la-une-une-oeuvre-majeure-de-paul-jouve-une-estampe-de-mary-cassatt/

http://www.interencheres.com/actualites/domaines/meubles-et-objets-dart/a-la-une-une-oeuvre-majeure-de-paul-jouve-une-estampe-de-mary-cassatt/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul Jouve, Mary Cassatt, Charles- Henri Contencin, Francis Smith, Konstantin Korovin etc.

Pour leur deuxième vente d’objets d’art de ce début d’année, Pierre Champion et Françoise Kusel, Commissaires-priseurs d’Ivoire France présenteront, lors de la vente du samedi 10 mars, près de 600 lots, dont plusieurs œuvres d’artistes internationaux de la fin du XIXème et du début du XXème siècle.

On comptera notamment : La « lionne et ses lionceaux » de Paul Jouve (1878-1973), une technique mixte estimée entre 30 000 et 40 000 euros ; un paysage de montagne signé Charles-Henri Contencin (1898-1955) entre 4 000 et 6 000 euros ; un paysage hivernal du peintre Portugais Francis Smith (1881-1961) estimé entre 4 000 et 6 000 euros.

Des aquatintes de Frits Thaulow (1847-1906), un des plus importants paysagistes européens d’origine norvégienne durant la période impressionniste et postimpressionniste, seront mises à prix entre 300 et 500 euros.

Des gravures de la peintre américaine impressionniste Mary Cassat (1844-1926) seront mises à prix entre 10 000 et 15 000 euros. Cette artiste est particulièrement connue pour son approche moderne du sujet traditionnel de la mère et l’enfant qui lui a valu une reconnaissance internationale.

Des huiles sur panneau ou carton de Konstantin Korovin (1861-1939) seront également proposées entre 3 000 et 5 000 euros. Il est considéré comme le premier impressionniste de la peinture russe ayant réussi l’association exceptionnelle de l’impressionnisme français avec l’âme russe.

 

Parmi les lots les plus importants de la spécialité « bijoux », on notera notamment un collier « Rivière provençale » estimé entre 2000 et 3000€, une broche double-clip or gris et diamants (7,5 carats environ) des années 30-40 estimée entre 2500 et 3000 euros. Les amatrices de bijoux de joailliers tels que CARTIER, CHOPARD, MAUBOUSSIN et HERMÈS pourront également enchérir sur un bracelet formant ceinture de la maison Hermès estimé entre 3 000 et 4 000 euros.

Vente complète en cliquant ici: http://www.ivoire-france.com/ventes/vente-dobjets-dart-ameublement-bijoux-11/

 

Partagez : 
059fc92b8bead40fc13050b8b0413c88gggggggggggggggggggggg